Et si les évènements de 1789 n’avaient pas eu lieu?

Les idées reçues ont la vie dure, surtout lorsque toute forme de contradiction est interdite. Ainsi, l’on apprend très tôt aux enfants que la “démocratie” est le meilleur système de gouvernement possible et imaginable, que c’est “grâce” à la démocratie qu’il y a une “juste répartition des richesse”, que les chômeurs ont des Assedic ou les clochards le RSA, que la Sécurité Sociale est une innovation de la République, seul et unique moyen de dispenser des soins aux plus démunis. Autant d’énormités et de mensonges qui ne rencontrent aucune contradiction, puisqu’e les contradicteurs sont aussitôt dénoncés comme étant des  “fachos”.

 

Mais qu’en est-il réellement?

Voici un peu de pitance pour les esprits éclairés, assoiffés de clarté.

LES 4 SERMENTS DU ROI DE FRANCE :

– À la couronne est attaché le serment de défendre la couronne (la France)
contre l’ambition des puissants et de la garder fidèle à l’Eglise romaine ;
c’est par ce serment que sont réaffirmés l’inaliénabilité de la couronne,
ainsi que l’existence d’une loi universelle opposable à l’arbitraire politique ;
– À la main de justice est attaché le serment de rendre justice aux petits et aux faibles,
et à tous, sans distinction de leur race, de leur origine, de leurs opinions et de leur religion ;
par ce serment est affirmé le caractère de magistrature de la royauté,
ainsi que les principes de laïcité, de liberté de conscience, et de respect de la dignité des personnes ;
– À l’épée est attaché le serment de défendre la France et ses citoyens
contre les agressions et les atteintes à sa souveraineté, avec le concours de son peuple,
et de garantir la paix ; par ce serment est affirmé l’autorité du Roi
comme chef des armées et le principe de la responsabilité des citoyens dans la défense de la patrie et la paix ;
– À l’anneau est attaché le serment de demeurer fidèle à son peuple,
de respecter sa parole, de se garder de tout orgueil, et de bannir la haine et le mensonge ;
par ce serment sont réaffirmés la qualité d’époux du souverain pour la France, et l’humilité de sa personne.
LE ROI :
Le Roi est fondamentalement le représentant de la France ;
il transcende les querelles partisanes et se porte garant des intérêts fondamentaux de notre pays
et vise à se personnifier la France.
Mais, le Roi est aussi le garant de la souveraineté, de l’unité et la continuité de la France.
Il est également le garant du bien commun au sein de la société civile, et l’arbitre des institutions.
Cela constitue le domaine régalien dans lequel il exerce son autorité.

En conclusion, il n’y a pas LA monarchie. Mais différents systèmes monarchiques, dont l’organisation dépend principalement des “Lois fondamentales du Royaume”.
A ce titre, le système Capétien est unique en son genre, tout comme l’est la tradition Royale française qui n’a JAMAIS fait preuve en 1 300 ans, des dérives ou abus que les préjugés, mensonges, craintes ou naïvetés font endosser à notre Royauté française.

 

origines de la legislation sociale en france

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: